La 1re solution BIM entièrement dédiée aux métiers du plâtre et de l'isolation
Assistance

La société BIM Cloisons développe une solution BIM

Article du site BATIRAMA.com (mars 2017). Partenaire de Siniat, la société BIM Cloisons développe une solution BIM répondant aux besoins des métiers du plâtre et de l’isolation, dans le cadre du chantier de l’hôpital d’Ajaccio. Ce travail en commun a pris forme à l’occasion du chantier de l’Hôpital d’Ajaccio où la démarche BIM était inscrite dans le cahier des charges de la Maîtrise d’Ouvrage. Le fabricant de plaques de plâtre isolantes Siniat a en effet constaté l’importance croissante du BIM et son décollage depuis 2015. En 2016, le nombre d’appel d’offres en Europe avec du BIM a augmenté de 60% et pour la France, pas moins de 240 appels d’offres auraient été décomptés.

Le temps d’apprentissage et le coût d’investissement sont pointés comme les freins principaux au développement du BIM. De plus pour les métiers du plâtre, les objets génériques postés par les fabricants sur BIM object répondent surtout aux besoins en phase amont des projets de construction allant jusqu’à l’appel d’offres mais pas aux besoins du chantier réel.« L’idée est d’aider les plaquistes expert Siniat à passer de la 2D à la 3D et à intégrer le BIM. L’entreprise plaquiste a besoin d’objets BIM avec un niveau de détails conforme à l’exigence du protocole BIM sur chantier, avec des données validées par Siniat et mises à jour tout au long de la vie du bâtiment », assure Frédéric Plasseraud, directeur marketing chez Siniat.

 

Du BIM de la conception à l’exploitation

 

Réalisé par l’agence AART Farah Architectes Associés, l’hôpital d’Ajaccio est conçu sur plusieurs niveaux et va s’étendre sur plus de 50 000 m2. Le Maître d’Ouvrage a exigé une gestion en BIM Revit sur l’ensemble des phases du projet avec des livrables en BIM qui serviront à assurer la future maintenance de l’Hôpital.

 

 

Sur ce chantier démarré il y a deux ans, Siniat a répondu au lot plâtrerie et va fournir l’ensemble des cloisons qui sont posées par des sous-traitants. Cela représente 170 000 m2 au total de plaques de plâtre (110 000 m2 pour le bâtiment principal) et 150 000 mètres linéaires d’ossatures métalliques. « Ce chantier exceptionnel nous a permis de développer avec l’aide de BIM Cloisons la première solution BIM entièrement dédiée aux lots plâtrerie isolation, au format Revit. BIM Cloisons a été fondé par Karim Boureguig, un ancien plaquiste partenaire de Siniat qui s’est reconverti dans le BIM », se félicite Roland Domenici, chef de projet BIM Siniat international. La première étape était de pouvoir métrer et chiffrer le lot plâtrerie dont les travaux démarraient en septembre 2016. La fabrication du BIM pour ce lot a demandé 400 heures de modélisation. À partir de la maquette Revit de l’architecte, le configurateur développé par BIM Cloisons permet de modéliser les cloisons et d’insérer automatiquement les ossatures dans les cloisons.

 

 

Un package BIM complet

 

« La vision précise du chantier apportée par le BIM permet d’optimiser la logistique, les commandes et le nombre de palettes. Une gestion de la géolocalisation permet de savoir positionner telle palette à tel endroit sur le chantier, actuellement par QR Code et codes barres et à terme avec du RFID », continue Frédéric Plasseraud. Des commandes pré-chiffrées et précises peuvent être établies en lien avec une BD système de composants incluant 8000 références de cloisons et contre-cloisons, centralisée chez Siniat sur le cloud. L’outil fournit tous les plans d’exécution, les plans de détails sur les points techniques avec le plan d’approvisionnement.

Pour environ 25 000 euros, BIM Cloisons propose aux plaquistes un package complet pour passer au BIM, comprenant l’audit et le diagnostic, la formation sur Revit, la fourniture du configurateur Revit avec l’accès à la BD Siniat (sur le cloud donc à jour) et le déploiement et accompagnement sur les premiers chantiers, avec un système de maintenance. Pour Siniat, le passage au BIM et l’usage de données mises à jour grâce au cloud permet à leurs plaquistes partenaires de réaliser des études beaucoup plus précises en amont, plus rapidement et de manière plus réaliste et les aide à anticiper davantage les points litigieux en phase chantier.

Voit l’article sur le site Batirama

Retour aux actualités